Le CQPF publie chaque semaine, d’avril à octobre, une chronique dans le journal La Terre de chez nous (TCN). Les chroniques sont rédigées par des experts en plantes fourragères, des agronomes, et autres intervenants liés aux secteurs des plantes fourragères.

Maïs ensilage: attention aux gels d'automne

le .

La récolte de maïs fourrager est déjà commencée. Le stade optimal de récolte est atteint à des moments qui varient en fonction des sites, des dates de semis, du nombre d’unités thermiques maïs (UTM) requis par la variété semée et du stress hydrique. La récolte s’effectue lorsque le pourcentage de matière sèche du maïs fourrager est de 30 à 35 % s’il est entreposé en silo-couloir, ou de 32 à 37 % s’il l’est en silo-tour. Cela permet d’optimiser le rendement de même que la qualité de fermentation et de conservation de l’ensilage. Ces teneurs en matière sèche sont en général atteintes lorsque la ligne d’amidon oscille entre la moitié et les trois quarts du grain.

Produire ou acheter ses fourrages? (3e partie)

le .

En mai 2012, Marco Rodrigue et Marie-Claude Marcoux, de Saint-Valérien-de-Milton en Montérégie, diplômés techniques en agriculture et fils et fille de producteurs laitiers, décident de sauter sur l’occasion d’acheter un quota de production de 55 kg de matière grasse/jour et un troupeau de 85 têtes (50 vaches laitières et 35 sujets de remplacement). Ils louent les bâtiments d’élevage et ne cultivent aucune terre.

Produire ou acheter ses fourrages? (1re partie)

le .

Cette question, Jacques Molenaar et Louise Leblanc, d’Upton, se la sont posée à la suite de l’acquisition de la ferme en 1981. Dès le départ, M. Molenaar a éliminé la production de fourrages. Ainsi, de 1981 à 2004, les champs sont ensemencés uniquement en maïs, et ce, année après année.

Le foin dans votre rotation

le .

Le 13 septembre 2016 aura lieu la Journée à foin du Conseil québécois des plantes fourragères (CQPF) à Norfoin inc., de Saint-Césaire en Montérégie, au cœur d’une région propice à la culture des grains. Malgré cela, l’entreprise familiale s’est spécialisée dans le foin sec et démontrera que la culture, la transformation et le commerce des fourrages sont des options rentables.

L’analyse d’images pour des mesures plus précises

le .

Les fourrages hachés représentent une portion importante des rations des ruminants. Traditionnellement, la longueur des particules est estimée de façon approximative par tamisage mécanique ou par référence sans mesure à l’ajustement théorique des récolteuses. Des données plus précises peuvent fournir de précieux renseignements sur les comportements physiologiques de la plante pendant la fermentation en ensilage et sur les comportements métaboliques des animaux durant la mastication, l’ingestion, la rumination et la digestion des aliments.

Produire ou acheter ses fourrages? (2e partie)

le .

À la ferme Massicotte Holstein inc., la gestion des fourrages est la priorité no 1. Les propriétaires de la ferme laitière fondée en 2009 à Champlain en Mauricie ont vite compris que pour faire du lait, il faut des fourrages de qualité. Ainsi, Roger Massicotte et sa conjointe, Maryse Carré, leur fils Pier-Luc et sa conjointe, Katrine Venne, se mettent tous les jours au défi de concilier rendement et qualité en matière de fourrages tout en maîtrisant bien le coût de production et d’achat. Avec 90 vaches en lactation et 112 hectares en propriété, si le rendement n’est pas au rendez-vous, on préfère acheter du foin sec de qualité. Mais comment s’y prendre afin que le tout soit rentable?

La culture fourragère et la qualité des sols

le .

Pourquoi avez-vous choisi l’agriculture? En raison de vos racines familiales? Pour vos enfants? Pour l’argent? Pour nourrir le monde? Pour contribuer à la santé et au bien-être des consommateurs? Par passion de l’élevage? De la machinerie?

Et si vous pensiez à protéger le sol? En vous en occupant adéquatement et en lui assurant une santé optimale, vous obtenez de meilleurs rendements en quantité et en qualité. Et cela s’intègre bien dans votre pratique de l’agriculture.

Inclure le foin dans les rotations, c’est payant!

le .

Dégager une marge financière intéressante, obtenir de bons rendements et conserver la santé des sols : vous pourriez retirer plusieurs avantages de l’ajout de plantes fourragères dans vos cultures.

Les plantes fourragères dans vos rotations : une cure pour les sols

le .

Si le nombre de vaches a diminué de moitié depuis 1985, celui de producteurs laitiers a pratiquement été divisé par quatre. Pas étonnant que les superficies consacrées aux plantes fourragères aient connu une réduction de plus de 25 % au cours de la même période.

Grands partenaires